Dans votre région

Régions

0 article dans le panier

Conduite automobile et Alzheimer

Une démence diminue l’aptitude à la conduite automobile. Sachant cela, la personne atteinte et ses proches doivent rapidement se faire à l’idée que tôt ou tard conduire ne sera plus possible. C’est là que le rôle du médecin et des spécialistes est essentiel car ce sont eux qui décident si, d’un point de vue médical, la personne atteinte est encore apte à la conduite.

Gratuit